Pourquoi un thème sur les passeurs d’âmes ?

Parce qu'il est temps de parler très simplement de tous les mondes, visibles et invisibles. 

 Imaginez une vie ou vous êtes débarrassé des peut être, ce n'est pas prouvé, quand sais-tu ? Asseyez-vous quelques instants, sentez, respirez, en étant ouvert à tous les possibles, laissez vos pensées se délier, se défaire du jugement , regardez tout autour de vous les gens qui passent entourés de leur robe astral colorée, le vent qui s'aventure dans sa vraie personnalité sans fard , comme un être de l'air qui aime à vous séduire comme le ferait un homme, une femme, un enfant...et si devant vous les flammes d'un feu laissaient apparaitre sa salamandre qui pourrait enfin danser ? Peut être pourriez-vous respirer différemment non ? Peut être que l'univers ouvert vous obligerait à enfin décoller vos yeux du sol pour les pointer dans le ciel à distinguer d'autres formes de vie, ou rayonner à 360 ° pour dissoudre la dualité ? La lumière est vacuité, donc emplie de...tout... 

Le quotidien : aujourd’hui on ne peut ignorer l’influence que peuvent avoir sur nous tous les êtres « fluidiques » qui nous entourent, et dans une mesure certaine sont en capacité de nous influencer dans nos choix, nos envies, nos humeurs. Les enfants encore très jeunes y sont particulièrement sensibles car ils sont encore en pleine formation énergétique et leur aura qui n'est pas encore totalement densifiée les laisse très réceptifs, beaucoup décrivant avec leurs mots les ombres ou lumières qu'ils voient virevolter dans leur chambre ou leurs rêves. Notez que particulièrement les bébés nés avant terme sont très sensibles à ces phénomènes énergétiques extérieures car étant sortis avant terme du ventre de maman une partie de leur immunité astrale n'est pas terminée ( cette immunité se construit autour du corps de maman pendant la grossesse, il est bon alors de rencontrer un bio-énegéticien pour remédier à cela, ce qui souvent calme bien des pleurs ou des angoisses chez le nouveau né.

Ces êtres fluidiques sont aussi bien les êtres décédés qui ne sont pas totalement dégagés du cercle énergétique de la terre, donc pas encore libérées de leur propre attachement au monde des expériences terrestres ou soumis aux émotions qu’ils en subissent encore (peurs, pouvoir, bonheur, joies…), mais aussi tous les êtres qui peuplent les différentes sphères astrales (mondes plus ou moins denses ou éveillés énergétiques). 

Beaucoup de personnes sont en communication souvent de manière inconsciente avec ces formes de vies, d’autres consciemment, et les appellent des guides, des anges (selon l’intensité de leur éveil), les esprits de la nature (tous ceux qui concordent à entretenir la force vitale des éléments de la nature)…chaque grande tradition en parle à sa manière avec ses mots et « ses référencements ou hiérarchies », et bien sur le Chamanisme en fait une description très détaillé car le Chamane va parmi ces mondes « voyager »afin de demander aux esprits des réponses aux maladies de ses patients ou pour pousser plus loin l’éveil de ses apprentis…Il est à noter que chaque nuit chacun s’y rend en corps astral et se ressource selon son mode de sensibilité. La colonne vertébrale de ses mondes reste l’évolution vers une expansion de conscience, la découverte de la nature de son propre esprit, et la connexion à l’énergie universelle et ses complémentarités que certains nommeront comme ils le voudront, Dieu, Eden etc…ou ne le nommeront pas !

Passeur d’âme signifie être apte à ressentir les personnes décédées autour de nous, qui sont en quelques sortes « restées coincées » dans le bas astral (l’énergie basse du système énergétique universel), et à les aider « à monter » en énergie afin de quitter le lieu qu’elles habitent pour pouvoir « progresser »dans leur évolution, et libérer l’endroit ou elles agissent (d’où le principe des maisons ou l’on se sent peu à l’aise, ou l’on ne sent pas seul, entouré d’une présence, plus ou moins sympathique…) et couper leur influence quand elles en ont. 

Ce sont généralement ces entités qui viennent trouver le passeur d’âme car elle sentent en lui la capacité à les aider à se défaire du boulet qu’elles trainent et qui les freinent…

De mon coté c’est en m’inscrivant à un stage de sensibilisation que j’ai « uploader »cette faculté. Depuis toujours j’ai ressenti autour de moi ces formes d’informations vibratoires qui venaient troubler ce que je vivais dans l’instant, c'était plus sous forme sonore que visuelle, ainsi j'entendais se déplacer tout autour de moi des "spirales sonores" vibrantes qui tournoyaient, s'éloignaient, se rapprochaient et c'était vraiment extérieur à moi dans le sens ou en bouchant mes oreilles je ne les entendais plus. D'un autre coté face à un arbre je l'entends vibrer intérieurement et cette fois ce n'est pas de l'extérieur mais bien en moi au niveau par exemple du ventre au du plexus, tout est sonore dans notre monde et vibre, c'est ma sensibilité que j'ai du mieux contrôler en acceptant de poser un bouton de volume personnel afin de ne pas par moment être envahi par ces fréquences..tout est une question d'ondes et le meilleure exemple pour bien cerner cela est le poste de radio : à telle fréquence vous recevez telle émission, à une autre fréquence vous recevrez autre chose...une fois compris cela, vous attribuez une plage de fréquence radio imaginaire à ces phénomènes et c'est vous qui mettez le curseur sur telle ou telle fréquence, vous ne vous laissez pas imposer quoi que ce soit...et puis il y a ...donc il a toujours trés naturel que je produise de l’énergie (à travers certains exercices particuliers) pour les aider à passer « ailleurs », ensuite vous ne « sentez »plus ces entités, définitivement…avant que d’autres ne vous repèrent car elles ont besoin de vous…Mon propre père m’a initié à ces connaissances et dans mon passage tout jeune chez les Tibétains j’ai été sensibilisé à la pratique du « Tcheu »que Lama Guendoun enseignait et consacrait à ce type de service…Ayant aussi été enseigné et initié par Kalou Rinpoché au Livre des morts Tibétain, tout cela me parait totalement naturel et faisant parti du quotidien de chacun, si on en est conscient et si on le pratique. 

D’ailleurs bien que parlant de vacuité dans tout enseignement les Tibétains sont les premiers avant d’enseigner quoi que ce soit à pratiquer des rituels de purifications avant d’entreprendre un cours.

Ceci nous amène naturellement vers la Géobiologie ainsi que la connaissance des minéraux.

La Géobiologie:

Elle a été utilisée depuis l’antiquité en toute connaissance de cause pour établir les pyramides aussi bien en Egypte qu’au niveau des plateaux du Yucatan par les Toltèques ainsi que plus récemment en occident par les maitres compagnons appelés maitres bâtisseurs des Cathédrales. Plus proche de nous l’emplacement de la pyramide du Louvre, sa hauteur , son emplacement sur la carte magnétique de Paris est aussi un exemple de l’application de la Géobiologie et des connaissances du tellurisme ( tellurisme = connaissance des lignes énergétiques terrestres, qui sont comme des points d’acupuncture sur des méridiens qui garantissent la libre circulation des énergies de la terre (la fameuse vouivre de Henri Vincenot)). 

Tout est une question de proportion (le nombre d’or) mais aussi d’utilisation du lieu afin de vivre en harmonie là ou on se trouve ou bénéficier de conditions optimum pour entrer en communion avec soi - même et l’énergie universelle, permettre l’expansion de sa conscience. A contrario un lieu mal situé telluriquement, ou construit d’une manière anarchique au niveau des proportions favorisera des ambiances déprimantes voir angoissantes ou étouffantes, le lieu idéal pour que des formes fluidiques s’y installent et apportent leur influence plus ou moins bonnes sur l’esprit des gens qui y habitent. Encore une fois c’est aussi en aménageant différemment, en repérant les endroits de « failles énergétiques » et en les équilibrant que l’on peut aider toute une famille à mieux vivre dans sa maison ou son appartement et en chasser l’influence négative.

D’autant plus que maintenant se révèle le problème majeur de la pollution magnétique que délivre les antennes, et tous les systèmes d’ondes possibles qui s’y rajoutent (wifi principalement…)et qui perturbent le fonctionnement cellulaire .

Il est à noter que le Feng Shui est aussi intéressant pour apprendre à aménager un lieu quant à son aspect d’influence vibratoire sur ceux qui y habitent, c’est le complément naturel Asiatique de la Géobiologie.

S’intéresser à la Géobiologie c’est s’intéresser à la médecine des ondes et à la Bioénergie (l’énergie que nos méridiens, chakras, auras entretiennent avec la terre et le cosmos). Je citerai comme formateur Stéphane Cardinaux qui a poussé au plus loin les connaissances de Jacques Bonvin, et qui fournit stages, matériels, cartes et livres extrêmement bien détaillés, et expliquent très profondément comment mettre en œuvre le tout chez vous, ou chez les autres ! Le site de Stéphane Cardinaux : http://www.geniedulieu.ch/

Les minéraux:

Ils ont une influence réelle sur les émotions, le plan mental, et les énergies qui traversent le corps. Il est facile de s’y sensibiliser, adulte ou enfants, ou parents et enfants ensemble. C’est une occasion unique de rester en contact aussi bien avec la nature qu’avec les facultés que possède chaque pierre. Pour cela point de longs discours, voici un auteur référence et un premier livre peu onéreux afin de vous plonger dans ce monde merveilleux et pourtant très « pratique » et direct que représentent le monde des minéraux. Vous pouvez beaucoup apprendre sur vous- mêmes, aider autour de vous, développer votre créativité, vous apaiser ou vous dynamiser ne serait-ce qu’avec un simple cristal trouvé par hasard lors d’un vide grenier…si tant est que le hasard n’est juste qu’une rencontre programmée depuis longtemps entre le minéral et vos corps subtiles…

L’auteur et formateur : Reynald Georges Boschiero
Le livre : https://www.amazon.fr/guide-pierres- Reynald-Georges-Boschiero/dp/2501034791/ref=la_B004MNWRPM_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1501320591&sr=1-2


Et la suite naturelle parlera de magnétisme, au niveau des enfants, et des adultes :